REGIONAL 1 : ARTICLE PN DU 18 AVRIL

19 avril 2018 - 08:34

Battue à l’aller sur son terrain (0-1), l’AL Déville/Maromme de Fred Dembi prendra-t-elle sa revanche sur le Grand-Quevilly FC de Jimmy Garnier ? C’est en tout cas l’avis dominant chez leurs adversaires    Les coaches des autres clubs de R1 voient plutôt Déville/Maromme sortir vainqueur du choc au sommet de la poule face à Grand-Quevilly, dimanche prochain, sur la pelouse synthétique du Chêne-à-Leu.   

PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID POISNEL

ILS VOTENT DÉVILLE/MAROMME

Laurent Sodaguet (Sotteville) : « Sur le papier, je pense que Déville est plus fort. Ce que propose cette équipe sur le plan offensif est très intéressant. Elle cherche à produire du jeu et à déstabiliser l’adversaire à travers certains principes. Grand-Quevilly est plus stéréotypé, sa solidité est sa marque de fabrique puisque cette équipe n’a plus encaissé de but depuis le 26 novembre. Je dirais Déville, d’autant que cela m’arrangerait en tant qu’entraîneur (sourire). Car si nous gagnons à Madrillet Château-Blanc, nous reviendrons à trois points du 2e à six journées de la fin. »

Guillaume Gonel (Eu) : « Grand-Quevilly s’appuie sur son bloc défensif et je pense que c’est encore là-dessus qu’ils vont compter face à une équipe de Déville qui possède une belle armada offensive. David Giguel (le coach de l’ALDM) prône du jeu, sans oublier d’être solide puisqu’ils ne prennent pas de but non plus. Difficile de se prononcer... Il me semble que Grand-Quevilly l’avait emporté à Déville (0-1), je parierais donc cette fois sur Déville à Grand-Quevilly. Mais ce sera serré. »

Gaëtan Hardouin (Gasny) : « J’ai envie de dire Déville, parce que cette équipe possède un effectif intrinsèquement et techniquement supérieur. Après, Grand-Quevilly a l’air d’avoir un groupe très solidaire et compact. Donc une petite victoire de Déville. »

ILS VOIENT UN NUL

Georges Ngoumé (Oissel) : « Déjà, je dois dire que j’ai trouvé ces deux équipes vraiment obnubilées par l’accession, en termes d’attitudes, que ce soit avant ou après la rencontre les fois où nous les avons affrontées. Je ne crois pas qu’il y en ait une supérieure à l’autre. Je mise sur un partage des points. Mais avec des buts, entre deux formations que j’imagine bien jouer la défense et se projeter rapidement vers l’avant. Allez, 2-2 ou 3-3. »

Grégory Auger (Bois-Guillaume) : « D’un côté, Grand-Quevilly doit l’emporter pour repasser devant, de l’autre, Maromme a les armes pour faire un nul, voire mieux. Après sa défaite de l’aller, Maromme va vraiment vouloir ramener quelque chose. Mais ce sera un match accroché entre les deux grosses cylindrées du championnat. Un petit match nul, 1-1. »

Eric Ratsimbazafy (Romilly) : « Ce sont deux équipes à la fois très proches, mais avec des profils de joueurs différents. Déville a beaucoup plus d’individualités et de percussion, tandis que Grand-Quevilly possède une dimension athlétique bien supérieure. Ce sera intéressant de voir laquelle de ces deux identités l’emportera. Tout dépendra aussi de la façon dont les joueurs des deux camps parviendront à gérer l’événement. Car même s’il restera des matches, le vainqueur prendra une bonne option sur la première place. À condition qu’il y en ait un... Match nul pour moi. »

Romain Colinet (Madrillet Château-Blanc) : « Si je me base sur nos expériences du début de saison, on avait souffert contre les deux, mais autant on avait réussi à accrocher Grand-Quevilly (1-1), autant on avait explosé contre Déville (1-6). Pour moi, Déville est donc un peu au-dessus, mais je ne vois pas Grand-Quevilly perdre un match comme celui-là à domicile. Match nul ! »

ILS NE SE PRONONCENT PAS

Sébastien Gruel (Yvetot) : « Difficile à dire dans la mesure où nous n’avons pas encore affronté Déville, que nous jouerons deux fois en une semaine. Grand-Quevilly est très solide et expérimenté défensivement, Déville possède la meilleure attaque du championnat, ça promet une belle opposition de styles entre deux équipes habituées à jouer sur terrain synthétique. Que le meilleur gagne selon la physionomie du match, pas grâce à un hold-up. »

Joël Baudry (Saint-Romain) « Je n’ai pas encore affronté Grand-Quevilly donc je ne peux pas faire de comparaison. Par contre, j’ai affronté Déville à deux reprises, et si nous avions réussi à les embêter un peu sur notre terrain en herbe (0-2), en étant bien en place, je les avais trouvés impressionnants sur leur synthétique (0-6), où ça allait trop vite pour nous. Quand ils ont la possibilité de développer du jeu, ça peut faire mal. »

Salif Diawara (Frileuse) : « Je ne peux pas faire de pronostic entre deux équipes que je juge très proches. Elles ont à peu près le même projet de jeu : c’est solide, ça presse haut l’adversaire et ça se projette très vite vers l’avant. Raison pour laquelle je vois un match serré. »

Commentaires

REGIONAL 1 : GQFC / BOIS-GUILLAUME environ 22 heures
0-1
CLEON C.O. / GQFC 3 jours
CLEON C.O. / GQFC : résumé du match 3 jours
2-0
GQFC / GISORS F.C.G.V.N. 27 3 jours
GQFC / GISORS F.C.G.V.N. 27 : résumé du match 3 jours
0-5
GQFC / ROUEN SAPINS FC 3 jours
GQFC / ROUEN SAPINS FC : résumé du match 3 jours
0-4
GQFC / MALADRERIE 3 jours
GQFC / MALADRERIE : résumé du match 3 jours
4-0
BOISGUILLAUME / GQFC 3 jours
BOISGUILLAUME / GQFC : résumé du match 3 jours
2-2
CANY / GQFC 3 jours
CANY / GQFC : résumé du match 3 jours
PLANNING DES MATCHS DES 10 ET 11 NOVEMBRE 2018 4 jours
COUPE DE FRANCE : GQFC / AS CHERBOURG 9 jours
+