REGIONAL 1 : GQFC / DEV-MAROMME

24 avril 2018 - 08:39

Grand-Quevillais et Dévillo-Marommais n’ont pu se départager hier dans le choc au sommet du championnat   Dans le choc du championnat entre Déville/Maromme, le leader et Grand-Quevilly, son dauphin, l’enjeu a pris le pas sur le jeu (0-0).   

Toutes les conditions étaient réunies pour assister à un beau match sur le synthétique du stade Chêne-à-Leu : un grand soleil, des supporters venus en nombre, et surtout l’enjeu de cette rencontre entre les deux cadors du championnat. Le début de match semblait aller dans ce sens.

Dès la première minute de jeu, Pandi, l’attaquant grand-quevillais, se présente dans la surface mais son tir passe de peu à côté des buts gardés par Romain Guichaux, le gardien et capitaine de l’ALDM. Le rythme redescend très rapidement, cette occasion étant la seule des trente-cinq premières minutes. « C’était un match fermé, soulignait Hakli Dahmane, l’entraîneur grand-quevillais. C’est comme ça parfois, et c’est aussi normal avec l’enjeu. » Le début de match est surtout marqué par la sortie prématurée de David Monteiro, le milieu des Tango (10e). « Suite à un duel aérien, il se réceptionne mal et son genou se tord. Il a pris la direction de l’hôpital, j’attends des nouvelles », réagissait Hakli Dahmane.

« Chaque point sera important »

Une fois la demi-heure passée, chaque équipe a une occasion pour ouvrir le score, mais à chaque fois les gardiens s’interposent. Adeyemi, pour Grand-Quevilly, vient ponctuer un beau mouvement collectif initié par un une-deux entre Garnier et Martin, mais son tir est bien détourné par Guichaux près de son poteau gauche (35e). Pour Déville/Maromme, c’est Adil Hitouss qui met à contribution Lacaille à la suite d’un exploit personnel dans la surface (44e). « On a pris un mauvais départ, signalait David Giguel le coach dévillo-marommais. On est revenu avec du caractère en fin de première période, et aussi en deuxième. On s’est remis à l’esprit notre identité de jeu, à base de possession du ballon. On n’a pas réussi à conclure, mais je suis satisfait de mes joueurs. »

En seconde période, par trois fois, Issakha Anne parvient à mettre le danger dans la surface, sans réussite. Ses tirs passent à côté (54e, 73e) et son centre dangereux est repoussé en catastrophe par la défense après un cafouillage (63e). Solide défensivement, Grand-Quevilly garde sa cage inviolée pour le neuvième match consécutif. « Ils voulaient nous faire sortir mais on a su garder notre bloc bien en place, se félicitait Hakli Dahmane. Après, ça nous a permis d’avoir des situations intéressantes. » En effet, le GQFC s’est procuré les dernières actions du match avec, à chaque fois, Gouelle à l’origine. Sa bonne remise permet à Adeyemi de tenter sa chance (79e), puis son centre dangereux passe devant le but sans que personne ne puisse le reprendre (83e). « Il reste six matchs. Ce sera très difficile. Le championnat est homogène. Il faudra garder la même motivation, chaque point sera important », indiquait David Giguel. Même son de cloche pour Hakli Dahmane : « il reste des rencontres compliquées. Ce sera encore long ».

Commentaires

+