ARTICLE PARIS NORMANDIE DU 20 NOVEMBRE

20 novembre 2017 - 08:35

Deux semaines après sa première défaite de la saison, Grand-Quevilly a renoué avec la victoire en s’imposant fort logiquement sur la pelouse d’Eu (2-5). De bon augure avant d’affronter Déville/Maromme.

Initialement prévue à domicile, cette rencontre s’est finalement déroulée au stade Gérard-Carpentier, puisque le terrain du Grand-Quevilly est en pleine réfection. Un déplacement qui s’avérait peut-être au bon moment, face à une équipe eudoise en pleine reconstruction, et actuellement avant-dernière au classement.

« Nous continuons à travailler correctement, à jouer au ballon pour avoir les meilleurs résultats possible, lâchait simplement Hakli Dahmane, l’entraîneur du Grand-Quevilly. Je ne me mets pas de pression inutile, pas plus qu’à mes joueurs. » Le message du technicien du GQFC a semble-t-il été bien reçu par ses protégés, avec l’ouverture du score sur un lob de Kévin Varru après seulement deux minutes de jeu (0-1). À l’opposé, Eu balbutiait son football et n’inquiétait pas Nicolas Panteghini, un gardien bien protégé par sa défense. La simple application grand-quevillaise suffisait à contrôler la situation, et même à améliorer l’ordinaire. Sur un centre venu de la droite, Orhan Sertoglu, l’avant-centre du GQFC, doublait la mise(0-2, 35e). En jouant simplement, les Tango n’avaient pas à forcer leur talent, exploitant à merveille les approximations locales en cette fin de première période. Hachem Mihoubi, sur penalty (0-3, 39e) puis Sertoglu, qui inscrivait son deuxième but personnel, tuait les débats avant même la pause (0-4, 43e).

Dahmane avait quelques craintes

« Nous avons effectivement rencontré des circonstances favorables pour évoluer sereinement, confiait Dahmane. Mais j’avais quatre joueurs suspendus et plusieurs blessés. Nous avions quelques craintes avant ce match. »

Ces craintes ont été vite levées, et l’assurance, dont faisaient preuve David Bonami et les siens, n’était pas vraiment remise en question en seconde période. Et ce, même si les Eudois réduisaient la marque à deux reprises, après ce penalty transformé par Fabien Houlé pour une faute de Ghemame (1-4, 69e), et ce coup franc à vingt mètres face au but converti par Logan Biteau (2-4, 79e). Deux buts symboles d’une bonne période observée dans le camp eudois, mais une réaction un peu trop tardive et pas suffisante pour adoucir la note.

Car dans les derniers instants, Varru y allait également de son doublé (2-5, 89e), confirmant ainsi la supériorité de Grand-Quevilly, qui retrouvait le chemin de la victoire après son revers à Sotteville lors de la précédente journée. Une bonne nouvelle avant ce choc attendu dimanche prochain, à Déville/Maromme.

De son côté, Eu reste scotché à la onzième place du classement, plombé par la défense la plus perméable du championnat(24 buts encaissés en 7 matches). « Nous avons trop vite compromis nos chances en première période, concédait, désabusé, Redouane Lebbat, l’entraîneur eudois. Même en affichant une qualité de jeu meilleure, nous ne pouvions plus refaire notre handicap initial. » Il s’agit de la sixième défaite de la saison pour les Eudois.

Commentaires

1-0
GQFC / ROMIL.PT ST P 3 jours
GQFC / ROMIL.PT ST P et 5 autres : résumés des matchs 3 jours
3-2
PACY / GQFC 3 jours
PACY / GQFC 3 jours
2-3
PLATEAU/ASSOC / GQFC 3 jours
3-2
PACY MENILLES RC / GQFC 3 jours
3-2
PACY MENILLES RC / GQFC 3 jours
9-4
GQFC / R. GRAMMONT 4 jours
3-3
GQFC / R.F.C.ROUEN 4 jours
PLANNING DES MATCHS DES 17 ET 18 FEVRIER 5 jours
REPORT DES MATCHS DES 10 ET 11 FEVRIER et PLANNING DES MATCHS DES 10 ET 11 FEVRIER 12 jours
REGIONAL 1: GQFC / OISSEL 14 jours
REGIONAL 1: GQFC / OISSEL 15 jours
1-2
STDE GRAND-QU / GQFC 17 jours
STDE GRAND-QU / GQFC et 4 autres : résumés des matchs 17 jours
+