ARTICLE PARIS-NORMANDIE: REPRISE EN REGIONALE 1

30 août 2017 - 08:24

Trois mois après avoir manqué l’opportunité d’accéder au National 3, les Grand-Quevillais d’Hakli Dahmane se représentent au portillon du plus haut échelon régional, mais refusent de se mettre la pression.

A l’aube de la saison, tous les regards se tournent vers le Grand-Quevilly FC. Auréolés d’un parcours remarquable la saison passée et d’une accession à l’étage supérieur, en National 3, manquée de peu, les protégés d’Hakli Dahmane font office de légitimes favoris pour l’exercice à venir. Un costume de prétendant que se refuse à porter l’entraîneur seinomarin.

L’OBJECTIF

Mettre les choses au clair d’entrée. « Depuis le début de saison, j’entends à droite et à gauche que nous sommes favoris. Je ne suis favori de rien du tout », avertit Hakli Dahmane, dont l’unique objectif est de « continuer à travailler correctement, à jouer au ballon, à créer un groupe sain et avoir les meilleurs résultats possibles. »

En fonction des résultats, le technicien grand-quevillais pourra alors éventuellement se projeter mais pas avant. « Je joue pour gagner des matches. Si on est assez bon pour être là-haut, on sera là-haut mais je ne me mets pas de pression inutile et je n’en mets pas à mes joueurs », poursuit-il notamment.

LE JOUEUR À SUIVRE

Hier, Laurent Sodaguet, le nouvel entraîneur du Stade Sottevillais, n’avait pas souhaité mettre la lumière sur un seul et unique joueur mais plus généralement sur la force collective de son groupe. Le son de cloche est le même chez son homologue grand-quevillais. « C’est difficile de sortir un joueur. Je peux sortir toute l’équipe donc honnêtement je dirais le collectif. En plus, j’ai un discours qui est axé là-dessus avec mes joueurs donc ce serait contraire à ce que je peux leur dire si je désignais un joueur en particulier », confesse-t-il. Comme pour ôter une nouvelle fois, toute possible pression à ses joueurs.

LE MOT DU COACH

Dimanche, en ouverture du championnat, les Tangos iront affronter Bois-Guillaume, une formation face à laquelle ils restent sur deux succès de rang. Des victoires sur une courte marge qui invitent à la prudence. Pour Hakli Dahmane, l’essentiel sera d’ailleurs de « respecter ce qu’on a pu faire depuis le début de la préparation et essayer de faire du mieux possible ».

LES MOUVEMENTS

Départs : Gomis (libre), Travailleur (libre), Guizier (Romilly), Bique (arrêt).

Arrivées : Tchoutang (Argelès), Avenel (Pavilly), Pandi (US Quevilly), Adeyemi (US Quevilly), Panchov, Vaultier, Marguerite.

EFFECTIF

Gardiens : Panteghini, Lacaille. Défenseurs : Mendes, Lartisien, Bonami, Bélabès, Diack. Milieux : Martin, Mihoubi, Lano, Tchoutang, Gouelle, Garnier, Pandi, Melvin. Attaquants : Adeyemi, Avenel, Ba, Cissoko, Hounkpati, Marguerite, Panchov.

Commentaires

+