ARTICLE PARIS-NORMANDIE: GQFC / BAYEUX

5 juin 2017 - 09:31

Football - DH : Grand-Quevilly, seul le réalisme a manqué   Publié 04/06/2017 23:29 | Mise à jour 04/06/2017 23:29   Hachem Mihoubi croit dur comme fer que Grand-Quevilly va faire la différence lors du match retour Hachem Mihoubi croit dur comme fer que Grand-Quevilly va faire la différence lors du match retour  

Faute d’avoir su concrétiser ses nombreuses occasions, Grand-Quevilly a dû se contenter d’un nul (0-0), hier après-midi, face à Bayeux.

 

GRÉGORY CARU-THOMAS

Espérons pour les Grand-Quevillais qu’ils ne le regretteront pas. Qu’ils ne regretteront pas de n’avoir pas converti ne serait-ce qu’une seule de leurs multiples occasions. Travailleur (7e, 13e), Gouelle (14e, 20e), Ba (35e, 61e, 91e) ou encore Mihoubi (82e) ont en effet, tout à tour, eu l’opportunité de conclure, malheureusement ils ont pêché dans la finition.

« C’est à l’image de notre saison, soupire Hachem Mihoubi, la plaque tournante du GQFC. On a manqué de lucidité dans le dernier geste. Après, il ne faut pas incriminer un joueur plus qu’un autre. Marquer des buts, c’est l’affaire de toute une équipe, y compris des remplaçants. Certes, on est déçu de ne pas avoir gagné, mais on a prouvé qu’on savait jouer au foot. » Exact. Durant 90 minutes, les Grand-Quevillais ont tenté de faire vivre le cuir et de trouver collectivement la solution.

Bien sûr, ils ont aussi parfois joué de manière beaucoup plus directe mais, d’une manière générale, ils ont réalisé une belle prestation. « C’était un beau match, juge Jimmy Garnier. Il y a eu du rythme malgré la chaleur. En seconde mi-temps, on a mis notre jeu en place. On a accéléré, et c’est dommage de ne pas être parvenu à marquer ce but. Maintenant, on sait que si on ne tue pas le match qu’on peut être puni derrière. Là, ça n’a pas été le cas. »

Pourtant, Bayeux a également eu des occasions mais, à l’instar de leurs adversaires, Zami (6e), Renaux (37e, 87e), Vrel (41e), ont flanché au moment de mettre la balle au fond. « Ça a été comme ça toute la saison, peste Yannick Leclerc, le capitaine de Bayeux. Normalement, on aurait dû marquer au moins trente buts de plus. Mais bon, c’est comme ça. On ramène un match nul (0-0), ce n’est pas un mauvais résultat. »

« Lorsqu’on met la balle à terre, on ne craint personne »

En face, l’analyse était forcément un peu différente. « Je suis déçu et c’est ce que j’ai dit aux joueurs, explique Hakli Dahmane, le technicien du GQFC. On a alterné le bon et le moins bon et on a raté un nombre important d’occasions. Du coup, on ne maîtrise pas les débats et on n’est pas à l’abri d’un contre. Ça a failli arriver, heureusement qu’ils n’ont pas marqué. Certes, on a été solide, mais il faut qu’on arrive à tuer les matches, qu’on arrête de tergiverser. On se fait peur tout seul. Ça serait dommage de rater un truc qui est à notre portée. »

À savoir la montée en N3 que les hommes du président Paul Hellouin devront donc aller chercher à l’extérieur. « Ce qu’on a montré aujourd’hui (hier) est de bon augure pour le match retour, estime Mihoubi. Il faudra qu’on joue de la même manière, sans complexe, qu’on impose notre jeu. En fait, notre principal adversaire, c’est nous-mêmes. Lorsqu’on met la balle à terre, on ne craint personne. » Et certainement pas les Bayeusains qui vont pourtant les attendre de pied ferme. « Ça ne sera pas pareil chez nous, prévient Leclerc.On ne va pas lâcher, on va répondre présent, notamment dans le combat athlétique. Chez nous, on pourra vraiment développer notre jeu car le terrain est plus grand et surtout de meilleure qualité. Là, on a dû s’adapter aux conditions de jeu. »

La pelouse du Chêne-à-Leu était en effet mauvaise, mais cela n’a pas choqué plus que ça l’entraîneur du FCB. « Le terrain était particulier, insiste en souriant Thierry Moreau. Mais bon, c’était important de ne pas perdre ce premier match. Maintenant, je pense que l’équipe qui montera sera celle qui aura le mieux récupérer, qui sera la plus fraîche. » Et surtout celle, qui réussira à marquer...

AU GRAND-QUEVILLY, GRAND-QUEVILLY ET BAYEUX 0 À 0 Arbitre : M. Halleur. Spectateurs : 400 environ. Avertissements au Grand-Quevilly : Mendes (40e), Mihoubi (43e), Gouelle (48e), Belabes (90e+4) ; à Bayeux : Anquetil (62e), Zami (63e), Nocente (86e). GRAND-QUEVILLY : Lacaille - Mendes, Lartisien, Varru, Diack (cap) - Travailleur, Garnier, Mihoubi, Mathieu - Ba, Gouelle. Remplaçants : Belabes, Hounkpati, Margueritte. Entraîneur : Hakli Dahmane. BAYEUX : Bazire - Lemasson, Nocente, Vrel, Lecarpentier - Leclerc (cap), Mboudou - Zami, Legrand, Renaux - Milon. Remplaçants : Anquetil, Azdad, Demulun. Entraîneur : Thierry Moreau.

Commentaires

+